Débat ou pas débat ?

Suite à la demande de Marianne Daignan ,ci dessous la réponse de la liste « Avec Vous pour Lancieux » …

Madame,

La campagne de l’équipe « Avec Vous pour Lancieux » est tournée vers les lancieutines

et les lancieutins dans une volonté d’échange constructif avec eux pour l’avenir de notre

commune.

Nous travaillons depuis plusieurs mois à notre planning de campagne : questionnaire

pour permettre à tous de s’exprimer et d’enrichir notre projet, local de campagne pour

être au plus près de nos concitoyens. Prochainement les cafés-campagne thématiques

pour échanger et présenter notre programme et enfin une réunion publique avant les

élections.

De plus, j’ai la chance d’animer une équipe unie et travailleuse et ne porte pas, seule,

les projets que nous souhaitons mettre en œuvre pour notre commune.

Notre volonté est de rassembler et non de diviser.

Pour toutes ces raisons, Madame, il n’y aura pas de débat.

Je n’accède donc pas à votre demande car Lancieux n’a pas besoin de polémique.

Présentons, Madame, des projets et programmes ambitieux pour notre commune.

Les lancieutines et lancieutins feront leur choix.

Cordialement,

Delphine BRIAND

Un jour…un colistier Patrick Briand

Quel est votre parcours professionnel ou ta formation ?

J’ai servi 27 années dans l’armée de terre. Officier, j’y ai occupéplusieurs postes de responsabilité en France comme sur les théâtres d’opérations. Ce furent des années passionnantes passées au plus près des hommes et des grands événements du moment.

Puis, civil, j’ai exercé pendant 15 ans le métier de conseiller sécurité auprès de grandes entreprises françaises établies dans des pays à risques. Cette fonction m’a amené à vivre en Algérie et surtout au Pakistan. Cela m’a permis de travailler avec des gens d’origines très variées et de nourrir ma curiosité pour les autres cultures.

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle utile pour être conseiller municipal ?

Ma vie professionnelle m’a convaincu de l’importance du service que l’on peut apporter aux autres.

Se plaindre et critiquer ce qui est fait me semble stérile. Je préfère me placer du côté de ceux qui agissent pour le bien commun.

Il m’a donc semblé normal de rejoindre le conseil municipal pour participer à l’amélioration et à la protection de notre magnifique cadre de vie.

Quel est votre lien ou votre attachement à Lancieux ?

Pour des raisons familiales puis professionnelles, j’ai beaucoup voyagé en France et à l’étranger. Dinannais, je revenais toujours au bord de notre superbe baie.

Je me suis installé à Lancieux car j’y apprécie la qualité de vie, le caractère calme et familial et toutes les opportunités que nous offre son bord de mer.

Un jardin secret à partager ?

J’ai commencé à naviguer le long de le Côte d’Émeraude il y a plus de 50 ans. Je ne me lasse toujours pas de ce fantastique paysage.

Courses hippiques à Lancieux !

Suite un courrier de la Société des Courses hippiques pour 2020 à Lancieux (voir photo) en photo notre réponse. Résolument nous sommes très attachés à cet événement à Lancieux ! (voir photo avec notre réponse). Vivement l’été !!

Courrier reçu de la Société des courses hippiques….

Un jour…un colistier… Catherine Gouillou

Quel est votre parcours professionnel ou ta formation ?

Depuis le lycée, j’ai souhaité travailler dans l’aéronautique et j’ai commencé à piloter en aéro-club avant d’intégrer une formation au CIPRA à Pleurtuit un an après le baccalauréat.

Depuis bientôt 26 ans, je suis pilote de ligne et commandant de bord depuis 23 ans sur le réseau européen ; d’abord basée à Rennes avant d’être basée à Paris.

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle utile pour être conseiller municipal ?

Mon expérience professionnelle m’a appris à anticiper les situations, la valeur de la communication et à gérer tous les problèmes possibles en conservant une ouverture d’esprit.

Quel est votre lien ou votre attachement à Lancieux ?

Je vis sur la Côte d’Émeraude depuis 30 ans et Lancieux est mon port d’attache depuis 20 ans, choisi pour la beauté de ses paysages et sa qualité de vie. Les amitiés que j’y ai trouvé m’ont donné l’envie de participer à la vie locale, notamment en tant que présidente d’association.

Je souhaite désormais donner un peu plus en m’investissant davantage pour la commune.

Un jardin secret à partager ?

La plongée sous-marine, plus généralement les merveilles de la nature et….. les photos de nuages !

Un jour…un colistier Loïc Sivien

59 ans, marié,

Directeur au sein d’une entreprise de transports

Quel est votre parcours professionnel ou votre formation ?

 Diplômé de l’Ecole Supérieure des Transports (EST) et de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP), je travaille dans la sphère du transport multimodal et de la logistique depuis plus de 35 ans.

Au cours de ma carrière, j’ai exercé des fonctions opérationnelles, commerciales / marketing, de direction de projets et enfin de direction d’activités.

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle utile pour être conseiller municipal ?

Mes différentes expériences professionnelles m’ont permis de consolider un certain savoir-faire mais aussi un savoir-être basé sur l’écoute et l’analyse objective des problématiques.

C’est avec ces acquis et mon énergie que je souhaite apporter ma contribution à Lancieux en tant que colistier dans la liste « Avec vous pour Lancieux » menée par Delphine Briand.

Je serais très heureux d’accompagner les projets de développement économique de Lancieux avec toujours pour fil directeur l’intérêt général des Lancieutins.

Quel est votre lien ou votre attachement à Lancieux ?

Je suis Lancieutin de cœur depuis l’âge de 14 ans.

Lancieux est pour moi un socle essentiel dans ma vie car j’y trouve beaucoup de mes souvenirs. J’ai du reste conservé tous mes amis d’enfance, ceux avec lesquels je faisais du tennis au club de Madame Quef avenue des Peupliers dans les années 70 – 80. Tout comme moi, ils sont restés fidèles à Lancieux.

Lancieux c’est aussi le lieu où, avec mon épouse Karine, nous nous sommes mariés et nous avons décidé en 2004 d’y construire notre résidence secondaire pour y venir le plus souvent possible et profiter de ce havre de paix.

Un jardin secret à partager ?

J’ai en tête un projet apicole de dimension artisanale et raisonnée dans notre commune pour préserver la biodiversité. C’est pour cela que nous avons, mon épouse et moi, suivi des cours d’apiculture en 2019, formation diplômante dispensée par la Société Centrale d’Apiculture.

Un jour…un colistier… David Sunnaram

Quel est votre parcours professionnel ou votre formation ?

Je suis ingénieur en bâtiment de formation. Je travaille sur le secteur de la Côte d’Emeraude depuis

maintenant près de 18 ans. Tout d’abord dans une entreprise générale, pendant 15 années, qui m’a

amené à apprécier l’architecture locale et l’ensemble des techniques liées à la restauration du

patrimoine bâti. J’ai créé il y a maintenant plus de 2 ans ma propre société, spécialisée dans

l’assistance à la maîtrise d’ouvrage et à la maîtrise d’œuvre.

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle pour être conseiller municipal ?

Je possède une très bonne connaissance des techniques de construction et de restauration. Je pense

ainsi pouvoir apporter à la municipalité un sou6en et un conseil technique sur la préserva6on et

l’entretien de son patrimoine.

Le mandat et les choix à venir seront très importants pour les prochaines décennies et les projets

pour la municipalité sont nombreux. L’empreinte que nous pouvons laisser doit être réfléchie et

établie en concertation avec l’ensemble des habitants et intervenants de Lancieux.

Quel est votre lien ou votre attachement à Lancieux ?

Je suis un passionné de sports de glisse. Etudiant, j’ai tiré mes premiers bords en planche à voile et en kite entre la plage de Saint-Sieu et Saint-Jacut, il m’est arrivé de me perdre dans les brouillards de la baie. Les Briantais, les Ébihens et sa vague sont des sites magiques. La commune de Lancieux et ses habitants sont dynamiques, porteurs de projets d’avenir. Nous devrons si nous sommes élus favoriser les développements et éclosions, améliorer et préserver cet environnement.

Un jardin secret à partager ?

Un moment partagé entre amis sur l’Islet, un lever de soleil en paddle sur le Frémur, les sentes le long du Rieul et des Briantais. Nous avons le privilège de vivre dans un cadre exceptionnel, il est de notre devoir de le préserver et d’appréhender de la meilleure des manières les années à venir.

Un jour…un colistier… Michel Aussant

72 ans. Marié, 2 enfants, 4 petits-enfants.

 Quel est votre parcours professionnel ou votre formation ?

Passionné d’aviation dès mon plus jeune âge, j’ai réalisé mon rêve en rejoignant la grande institution de l’Armée de l’Air d’abord dans le domaine de la maintenance aéronautique puis dans la formation des équipages et des techniciens appelés à voler sur les avions de transport : TRANSALL C160 et HERCULES C130.

35 années d’une carrière riche et exaltante avec de nombreux séjours à l’étranger.

Fidèle à cette grande « famille des aviateurs », j’y ai gardé de nombreux liens. Je suis actuellement président des anciens de l’armée de l’Air de Haute Bretagne qui couvre la région de Saint-Malo.

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle utile pour être conseiller municipal ?

Membre du Conseil municipal de Lancieux de 2001 à 2008, j’y ai tenu le poste d’adjoint à l’urbanisme. Cette première expérience a été très enrichissante.

Attaché à notre cadre de vie et à la qualité de notre environnement je suis, aujourd’hui, très impliqué, dans le milieu associatif.

Je participe ainsi à l’élaboration du projet de Parc Naturel Régional (PNR), au sein de l’association COEUR-Emeraude.

Membre de la Commission Locale de l’Eau du SAGE Rance-Frémur baie de Beaussais depuis de nombreuses années, je me suis forgé une solide expérience sur la qualité et les problématiques des milieux aquatiques sur notre territoire.

Je souhaite mettre toute cette expérience au service de notre belle commune.

Quel est votre lien ou votre attachement à Lancieux ?

J’y ai passé toute mon enfance et si ma carrière militaire m’a quelquefois éloigné de Lancieux, j’y suis toujours revenu dès que j’en avais la possibilité. Mes meilleurs souvenirs sont ici, ma famille, mes amis, et aussi cette chance de vivre dans un site exceptionnel.

Un jardin secret à partager ?

Peut-être la musique. J’ai toujours un grand plaisir à faire revivre les chansons de mes auteurs préférés, Brassens, Brel, Félix Lecler, Hugues Aufray… en m’accompagnant à la guitare.

Un jour…un colistier… Thierry Chaplain

64 ans

Marié. Quatre enfants. Six petits enfants.

Quel est votre parcours professionnel ou votre formation ?

Après des études de droit à la Faculté de Paris X Nanterre, j’ai effectué un premier stage dans une étude notariale près de Rennes puis ma carrière de notaire s’est déroulée à Versailles.

Passionné par la formation des jeunes, j’ai enseigné respectivement à la Faculté de droit de St Quentin en Yvelines et à celle de Paris Descartes.

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle utile pour être conseiller municipal ?

Je propose de mettre mon temps (Retraité) et mes compétences juridiques au service de ma commune d’adoption.

Quel est votre lien ou votre attachement à Lancieux ?

Breton, issu d’une famille originaire des côtes d’Armor, je suis résident secondaire à Lancieux depuis 1991.

En 2019, je réalise mon rêve d’y vivre toute l’année

.

Un jardin secret à partager ?

Mon amour de la mer et plus particulièrement sur une embarcation à voiles.

Un jour…un colistier… Sylvie Bagot

Sylvie Bagot

63 ans, mariée,  4 enfants,  3 petits-enfants.

Quel est votre parcours professionnel ou votre formation?

Secrétaire médicale de formation,  mon statut de conjoint- collaborateur  auprès de mon mari médecin généraliste m’a permis d’appréhender et de répondre aux personnes en difficultés tant médicales, que sociales.

Parallèlement j’ai été bénévole pendant 25 ans dans un association dinardaise, chargée d’animer plusieurs ateliers créatifs et également dans une association de sauvegarde du patrimoine d’une commune du Nord Finistère.

Depuis 2014 je suis gérante des Chambres d’hôtes Ker Liviou à Lancieux .

Quelle est votre compétence ou fibre personnelle utile pour être conseiller municipal ?

Depuis 2014 en tant que conseillère municipale, membre de plusieurs commissions dont l’urbanisme, je me suis attachée à être attentive à l’évolution de notre environnement tout en prenant en compte la législation en vigueur.

Cette expérience enrichissante m’a encouragée à m’impliquer davantage pour mes concitoyens.

Quel est votre  lien ou votre attachement à Lancieux ?

Tombés sous le charme de Lancieux, à l’arrêt de l’activité professionnelle de mon mari, nous en avons fait notre port d’attache.

Un jardin secret à partager ?

Marcher à marée basse dans notre magnifique baie de Lancieux, lire avec passion, voyager pour m’ imprégner de la diversité du monde….